Accueil / Actualités / Arctique : la croisière qui fait scandale

Arctique : la croisière qui fait scandale

Publié le
Serenity cruise
Un géant des mers dans un environnement immaculé…

Naviguer entre le Pacifique et l’Atlantique par le passage du Nord-Ouest est désormais possible, grâce – ou à cause – du changement climatique. Le paquebot Crystal Serenity a embarqué récemment près de 1.700 personnes – dont un millier de passagers – pour une croisière sans précédent, s’aventurant là où autrefois la banquise ne fondait jamais. C’est la première fois qu’un navire de cette taille s’est engagé dans le mythique passage du Nord-Ouest.

Ce voyage inaugural d’un mois a suscité enthousiasme, mais également critiques de la part d’organisations environnementales. L’Arctique, l’un des derniers endroits préservés de la Terre, est désormais accessible. Mais à quel prix ? Les passagers ont déboursé entre 22.000 et 120.000 dollars pour cette aventure inédite qui a nécessité trois ans de préparatifs. La compagnie de croisières, prise à partie par les écologistes, est accusée de capitaliser sur la destruction de la planète et de déverser des déchets qui – même relâchés loin des côtes – vont entrer chaque jour dans un écosystème quasi-immaculé.

Qu’en pensez-vous ?

Source : OBS / AFP

5 thoughts on “Arctique : la croisière qui fait scandale

  1. Quel scandale! Quand donc l’Humanité aura-t-elle honte??? A une époque où la qualité des images vidéos est impressionnante, donc où l’on peut admirer sans aller polluer en masses sur place… où chaque jour des enfants meurent de faim, claquer autant de pognon juste pour salir… No comment…

  2. Crystal ne déverse pas de déchet polluant dans la mer, tout est recyclé sur le bateau. Et pourquoi critiquer ce bateau, si çe n’est pas lui , c’est un autre qui empruntera le même
    itinéraire.
    Bravo à Crystal pour oser cette croisiere.

  3. Nous rentrons du Pôle nord avec FRAM HURTIGRUTEN un bateaux à taille humaine, 300 pers..nous avons beaucoup apprécié la façon dont nous devions protéger et préserver les sites sur lesquels nous avons marché : la toundra à protéger avec cette flore et cette faune magnifique. A chaque descente de bateau seulement 100 personnes a la fois sur les sites a decouvrir. Avant chaque descente, une équipe partait en éclaireur pour délimiter la zone où nous pouvions passer. Les Ours nous les avons vus mais au loin dans leur milieu naturel, laissons les tranquilles. Nous avons même nettoyé un lieu visité en ramassant les déchets déposés par la mer, alors qu en sera t il lorsque ces bateaux de plus de 1000 vont fouler ces endroits si merveilleux
    Nous ne pouvons pas laisser faire cela. J’espère que la banquise va vite gelée pour empêcher ces bateaux de passer. Merci

    1. Suis d’accord avec vous. Avons fait le même voyage il y a quelques années sur le Prinz Harald. En août aussi. Temps radieux et belles excursions dont le fjord Geirenger et en bus par la route des Trolls. Voyage à recommander absolument. Pas de luxe, mais super ambiance.

  4. Interdire ou fustiger ces expéditions n’aura pas d’autres effets que de faire un peu monter le prix du billet pendant un temps, et éventuellement susciter un meilleur respect de l’environnement. Cela dit, c’est bien normal qu’on veuille découvrir de tels endroits!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut