Accueil / Actualités / Europe. Les 10 nouvelles destinations tendance

Europe. Les 10 nouvelles destinations tendance

Publié le
Saint Marin, une destination qui a le vent en poupe!

En 2017, le nombre de touristes à travers le monde a atteint 1,323 milliard, d’après l’Organisation mondiale du tourisme. Les pays européens continuent d’attirer, comme la France, première destination mondiale avec 86,9 millions de visiteurs. Mais ce sont d’autres pays, moins connus, qui ont bénéficié d’une forte augmentation du tourisme.

Palmarès :

10- L’Arménie (+18,7 % de touristes comparé à 2016)

Ce petit pays enclavé a une grande diversité de paysages, de la région centrale avec des plaines et des montagnes, à la région du nord qui abrite lacs et étendues de verdure, en passant par le sud et ses canyons impressionnants. Sans oublier ses nombreux édifices religieux disséminés sur tout le territoire.

9- La Bosnie-Herzégovine (+18,7 %)

Située sur la péninsule balkanique, la Bosnie-Herzégovine a accueilli plus de 900 000 touristes l’an dernier. Ils ont pu découvrir les mosquées du XVIe siècle et l’architecture ottomane du pays. La capitale Sarajevo, les magnifiques chutes de Kravice et la ville-pont Mostar sont à voir.

8- La Moldavie (+19,6 %)

Environ 145 000 touristes se sont rendus dans cette petite République d’Europe centrale en 2017. Alors que la Moldavie attirait peu, la tendance s’inverse doucement. Les visiteurs peuvent s’aventurer dans les monastères ainsi que les nombreux domaines viticoles et les caves à vin.

  1. L’Azerbaïdjan

L’année dernière, ce sont plus de 2,4 millions de voyageurs qui se sont rendus en Azerbaïdjan. Dans ce pays, dont l’économie repose sur le pétrole, la ville à ne pas manquer est la capitale Bakou, un mélange entre ancien et nouveau. Le centre culturel Heydar Alijev de Bakou, conçu par Zaha Hadid, est incontournable avec son architecture étonnante.

  1. La Moldavie

Ce tout petit pays de 2 millions d’habitants a été visité par 630 000 touristes en 2017. Malgré tout, la Moldavie reste l’un des pays les moins visités d’Europe. Pour les voyageurs, Skopje, la capitale, vaut le détour, tout comme Ohrid, cité inscrite à l’Unesco, qui abrite notamment un théâtre antique, des églises ornées de fresques exceptionnelles et l’un des plus anciens lacs au monde.

5- L’Islande (+24,1 %)

C’est la destination en vogue. En 2017, l’État insulaire a accueilli plus de 2,2 millions de touristes ! Le pays séduit avec ses paysages magiques, ses sources chaudes souterraines aux vastes lacs ainsi que ses cascades des Hautes Terres. Les voyageurs peuvent aller admirer Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe, Mjóifjördur, un magnifique fjord ou encore le Parc national de Snæfellsjökull.

  1.  La Turquie

Plus de 37,6 millions de touristes se sont rendus en Turquie en 2017. Cette forte augmentation s’explique par les faibles chiffres de l’année 2016 pour ce pays frappé par des attaques terroristes. De passage en Turquie, il ne faut pas manquer Istanbul, mais aussi la magnifique Cappadoce ou encore l’Île de Kekova, qui abrite des ruines immergées sous des eaux cristallines et des criques.

  1. Israël

L’État d’Israël a vu défiler 3,6 millions de touristes l’année dernière. Panoramas spectaculaires, sites historiques, lieux saints des grandes religions, il y a de quoi s’occuper. Sans oublier les villes de Jérusalem, la Galilée et Tel Aviv.

  1. La Géorgie

Entre mer et montagnes, la Géorgie plaît : le pays a dépassé les 3,4 millions de touristes en 2017. Ils ont pu profiter des sommets enneigés pour skier et des plages de la mer Noire ou encore aller explorer le monastère troglodytique de Vardzia.

  1. Saint-Marin (+31,1 %)

C’est ce micro-État, qui compte 33 000 habitants, qui a connu l’augmentation touristique la plus importante en Europe en 2017 : au total, 78 000 curieux s’y sont aventurés. Le pays, d’une superficie de 61 km², se situe dans le nord de l’Italie, sur un groupe de sommets montagneux. Des paysages pittoresques sont à découvrir, ainsi que des châteaux médiévaux plus impressionnants les uns les autres.

(Source : Ouest France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut