Accueil / A ne pas manquer / Il bâtit seul sa propre cathédrale !

Il bâtit seul sa propre cathédrale !

Publié le
cathédrale Madrid
L’œuvre d’une vie, à voir en Espagne

Si vous passez par les environs de Madrid, vous serez intrigué (e) par un étrange chantier. Il s’agit d’une cathédrale construite par un seul homme depuis une cinquantaine d’années, à l’instar du fameux Facteur Cheval pour le Palais idéal, dans la Drôme.

Cet Espagnol obstiné de 91 ans (!) s’appelle Justo Gallego Martinez. Il a décidé de consacrer son existence à la Vierge, qui l’aurait sauvé de la tuberculose. Il y a 55 ans, seul, sans financement ni matériau et surtout sans aucune formation, Justo investit un terrain qu’il a hérité de son père dans le village de Mejorada et commence la construction de sa Cathédrale Notre-Dame du Pillier.

Depuis, Justo n’a jamais interrompu son labeur, 6 jours sur 7. Aujourd’hui, il reçoit bien quelques coups de pouce financiers, mais il n’utilise que des tuiles, briques et autres objets récupérés. Si le sanctuaire est encore en travaux, il est déjà hallucinant : imaginez un édifice de 30 mètres de haut pour 50 mètres de long et une surface de 8000 m², un immense dôme, des vitraux et même un cloître ! Son bâtisseur est bien conscient que – vu son grand âge – il ne pourra achever son œuvre. Il espère cependant que ses descendants prendront le relais tandis que lui-même reposera en paix au cœur de son église.

En matière d’architecture, quelques autres individus ont brillé par ce genre de créations. On parle d’art brut ou d’architecture naïve, comme on qualifie de naïve la peinture du douanier Rousseau.

Haut