Accueil / A ne pas manquer / Pérou, pays de toutes les richesses

Pérou, pays de toutes les richesses

Publié le
Richesse des paysages péruviens

Le Pérou ? Jusque-là, vous n’y aviez pas songé, faute de repères sans doute, en dehors des aventures de Tintin, de quelques sites archéologiques précolombiens, du lac Titicaca et des énigmatiques motifs géants de la civilisation nasca, tracés à même le désert.

Et pourtant, voilà bien un pays qui regorge de ressources à partager : grande variété de paysages, brillant héritage culturel, folklore, gastronomie mondialement reconnue…et, au-delà, tant d’autres richesses qui viennent du cœur.

Lima, enveloppée dans sa bruine poétique, séduit par son effervescence et les trésors de ses musées, comme le Larco, nanti d’une incroyable collection de tissages et poteries ramenant aux civilisations perdues. La section dédiée à l’érotisme – véritable Kamasutra andin – a vraiment de quoi surprendre. Les édifices coloniaux de la capitale – religieux en particulier – mettent en lumière un syncrétisme baroque, métissage de traditions, superstitions indiennes et catholicisme. Le soir venu, sur le bulevar du quartier bohème, on vibre aux accents de la musique locale en vivo   Il suffit de quelques accords de flûte andine pour éveiller l’irrésistible envie de prendre de l’altitude.

Voici donc Cusco, superbe ville coloniale dressée sur les vestiges de nobles constructions précolombiennes. Celle que l’on surnomme « la Rome des Incas » fait partie de ces endroits mythiques où convergent tous les bourlingueurs. Elle doit son nom (nombril du monde) au rôle-clé qu’elle jouait au sein de l’empire. S’y dressent encore de hauts pans de murailles aux blocs de pierre parfaitement agencés, signature d’un savoir-faire sur lequel le conquérant espagnol a édifié ses monastères et palais coloniaux. En contemplant la belle uniformité des toitures coiffées de tuiles rousses, en pointant le regard vers l’harmonie des balcons de bois sculpté, on comprend vite pourquoi l’UNESCO a classé cette cité du bout du monde. Elle n’a rien d’un musée figé. C’est aussi le portail vers l’incontournable Machu Picchu…Qui n’a jamais rêvé d’explorer « en vrai » cette cité perdue dans les nuages, aussi intrigante que les pyramides égyptiennes ou les temples cambodgiens ? Cusco, Machu Picchu…des sites incomparables qui révèlent également l’amour des Anciens pour la nature et leur souci de vivre en harmonie avec elle.

Vous avez dit nature ? Le Pérou peut bien s’enorgueillir de son incroyable biodiversité : 3 700 espèces de papillons, 1 800 d’oiseaux, 2 300 d’orchidées…sans parler des mammifères et des insectes. Aussi brève soit-elle, une incursion dans la forêt amazonienne – aux confins de la Colombie, du Brésil et de la Bolivie – donne une bonne impression de cette abondance. Les eaux du rio Madre de Dios se donnent des allures amazoniennes. Les caïmans blancs alanguis au bord de la forêt pluviale ne sont pas les seuls à témoigner d’un environnement grouillant de vie. Alors on ferme les yeux pour laisser son imaginaire s’égarer parmi toutes les couleurs du fascinant kaléidoscope péruvien.



Haut