Accueil / Actualités / Hôtesses de l’air et sexisme

Hôtesses de l’air et sexisme

Publié le
hôtesses de l'air
Finie, l’époque des Barbies volantes ?

Fraîches, souriantes, imperturbables… Les compagnies aériennes continuent de véhiculer une image sans aspérité de leurs hôtesses de l’air. Cependant, certaines de ces employées sont de plus en plus incisives pour dénoncer un secteur aérien sexiste, miné par le harcèlement sexuel et très à la traîne de la déferlante MeTooA en croire ces hôtesses, de nombreuses femmes sont attirées par le métier parce qu’elles perçoivent son côté glamour. Et d’évoquer des cas de harcèlement de la part de passagers ou de collègues, des supérieurs hiérarchiques et transporteurs ayant une fâcheuse tendance à esquiver le problème.

Beaucoup de publicités utilisent des femmes avenantes pour faire la promotion du « sex appeal » supposé de l’industrie aérienne plutôt que de mettre en avant les compétences professionnelles des hôtesses. La compagnie vietnamienne à bas coûts Vietjet s’est fait connaître en déployant sur certains vols inauguraux des hôtesses en bikini. Elle publie chaque année un calendrier avec des mannequins dénudés posant dans des avions. Elle s’est attirée de nombreuses critiques pour sa stratégie marketing.

Cathay Pacific a annoncé qu’elle donnerait à ses hôtesses – lors du prochain renouvellement d’uniformes – la possibilité de porter un pantalon, ce qui mettra fin à 70 ans de jupe obligatoire. L’an passé, l’Association du personnel de cabine des Etats-Unis avait appelé les dirigeants des compagnies aériennes américaines à « renoncer à l’habitude ancienne » de considérer le « personnel de bord comme des objets ».

(Source : Echo Touristique)

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut