Accueil / Actualités / Le Mur de Berlin à Crans-Montana

Le Mur de Berlin à Crans-Montana

Publié le
Mur Berlin
Au carrefour de l’art et de l’Histoire

L’évocation de la chute du mur de Berlin ravive en nos mémoires les images de ce fameux 9 novembre 1989 et des jours suivants : foule en liesse de part et d’autre de la frontière, effervescente à la perspective d’une réunification plus rapide que ne l’avaient estimé les édiles politiques. Ces photos et vidéos ont aujourd’hui valeur d’icônes.

Édifié à partir du 13 août 1961, le mur de Berlin va servir – côté Ouest – de support inédit à la population, aux artistes, aux poètes et plus tard aux tagueurs et sprayeurs. Chacun se souvient notamment de la légende : « Mon Dieu, aidez-moi à survivre à ce baiser mortel », accompagnant le baiser à pleine bouche échangé par Brejnev et Honecker.

Dès 1990, des sections d’1 x 1, 20 m. prélevées sur des fragments vierges du Mur berlinois vont faire office de support à la créativité d’artistes réputés. Riche de quelques 40 pièces émanant de ce mouvement, l’exposition « artistes pour la liberté » fait le tour du monde. La Fondation Pierre Arnaud s’enorgueillit de l’accueillir cet été à Lens / Crans-Montana, du 22 juillet au 2 octobre 2016. Ladite collection met en évidence le lien étroit entre art et histoire, entre le matériau brut et l’expression intellectuelle.

Démonstration saisissante, au terme de la visite : une carte du monde révélant tous les murs, qui, aujourd’hui, se dressent entre les peuples. Comme quoi : la chute du Mur de Berlin n’a – de loin – pas entraîné celle d’autres barrières à leur tour érigées. Elles sont même en voie de multiplication.

Après avoir intégré ce lourd constat, on peut retrouver à l’Indigo un peu de légèreté et quelques plaisirs terrestres. Ce restaurant jouxtant l’exposition continue de séduire les gourmets.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut