Les "Barbies" de Singapore Airlines | Pichon Voyageur
Accueil / Actualités / Les « Barbies » de Singapore Airlines

Les « Barbies » de Singapore Airlines

Publié le

 

Des calibrages millimétrés, jusqu’au chignon…

Bienvenue à Singapour, dans l’un des bâtiments les plus secrets de l’Aéroport Changi, celui qui formate les hôtesses de la compagnie nationale, les fameuses Singapore girls. Leur apprentissage dure trois mois et demi dans des espaces spécialement aménagés pour les initier au service à bord (cabines reconstituées), aux procédures de sécurité (simulation d’accidents et d’évacuation) et à un look standardisé au millimètre. Maquillage, coiffure, uniforme, tout est scruté à la loupe par la chef maquilleuse.Les stagiaires doivent respecter à la lettre les couleurs imposées. Rouge à lèvre, blush, vernis à ongles, fard et taille du chignon, tout y passe. « Nous sommes strictes parce que les passagers les voient à 360° », justifie la formatrice.

Il y a quelques années, un changement pourtant mineur dans les consignes de maquillage – le premier en dix ans – a fait la Une du quotidien Straits Times : la disparition du fard à paupières, que les passagers trouvaient un poil trop vif, selon les sondages. Singapore Airlines s’est donc attachée à trouver avec son partenaire Lancôme une nuance plus subtile, qui est encore rectifiée à bord selon l’intensité et la couleur de l’éclairage ambiant.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut