Maurice Zermatten à la Fondation Arnaud | Pichon Voyageur
Accueil / Actualités / Maurice Zermatten à Lens

Maurice Zermatten à Lens

Publié le
Maurice Zermatten
Quand littérature et peinture dialoguent…

Jusqu’au 10 juillet, le célèbre Valaisan est à l’honneur à la Fondation Arnaud de Lens, à travers une exposition centrée sur une relecture de deux de ses romans: L’esprit des tempêtes et L’homme aux herbes. Entre le premier, écrit en 1946, et le second, en 1980, une vie s’est écoulée, durant laquelle la plume de Maurice Zermatten n’a cessé de courir pour raconter encore et encore son pays. Or, d’un bout à l’autre du parcours de l’écrivain, les deux œuvres dialoguent par des oppositions symétriques: le sorcier et le guérisseur, le bien et le mal, le passé et le progrès, etc.

Ancrés dans le terreau valaisan, les récits de Maurice Zermatten touchent aux grandes thématiques de la littérature et rejoignent des questionnements universels, servis par une écriture aux qualités indéniables, saluée par de nombreux prix littéraires. Porté par l’aspect très visuel de l’écriture de l’écrivain, le visiteur est invité à entrer dans un espace où les sens dialoguent. Occupant une place primordiale, le texte sert diversement de fil conducteur à l’exposition qui s’articule autour de trois chapitres :

Le critique d’art: une réflexion autour de l’esthétique de Maurice Zermatten et de la perception qu’il avait de ses peintres favoris: Vallet, Chavaz, Dubuishellip.

Le romancier: une reproduction d’extraits de L’esprit des tempêtes et de L’homme aux herbes, en regard d’illustrations réalisées par Matthieu Berthod, et dans une scénographie originale.

L’inspirateur: une présentation d’œuvres contemporaines librement inspirées de L’esprit des tempêtes et riches d’une résonnance originale entre littérature et arts visuels. Artistes exposés: Leah Anderson, Rima Ayache, Patrice Collaud, Gabriella Disler, Thierry Feuz, Robert Ireland, Jérôme Leuba, Alexia Turlin.

A noter qu’une visite de l’expo peut se compléter par une belle expérience gustative au Restaurant L’Indigo, avec terrasse par beau temps.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut