Accueil / Actualités / Orient-Express, Royal Scotsman, Rovos…trains de légende

Orient-Express, Royal Scotsman, Rovos…trains de légende

Publié le
Orient-Express
Nostalgie des trains de luxe

Ce n’est pas un hasard si l’excellent magazine Voyages d’affaires consacre tout un reportage, dans son dernier numéro, à ces trains mythiques qui font encore rêver. Les voyages ferroviaires sont comme une parenthèse dans un monde où règne la vitesse.

Tout commence aux États-Unis, en 1864, lorsque l’Américain Georges Mortimer Pullman invente la voiture Pioneer pour rendre les déplacements de nuit plus agréables. Sa décoration est raffinée et les passagers disposent d’un grand confort : cabinet de toilette, eau courante chaude et froide, placard à linge… Le concept du voyage en train de luxe vient de naître. Il se développera ensuite en Europe, avec le romantique Orient-Express, le roi des trains, le train des rois.

Aujourd’hui, le temps d’un voyage d’une à quatre nuits, des voyageurs privilégiés peuvent revivre le charme suranné des Années folles à bord du Venice-Simplon-Orient-Express. De l’autre côté de la Manche, un autre symbole ferroviaire des années 1920 propose un voyage hors du temps à ses 36 passagers. Il s’agit du Royal Scotsman, souvent décrit comme le train le plus luxueux au monde.

Autres continents, autres rails, mais un même parfum d’exclusivité. Au départ de Singapour, l’Eastern & Oriental Express parcourt la Malaisie et la Thaïlande jusqu’à Bangkok, traversant des villes et des sites remarquables comme Malacca et Penang. Le luxe et la nostalgie sont également au rendez-vous à bord du Rovos Rail qui, en Afrique du Sud, relie Le Cap à Johannesburg, puis poursuit sa route jusqu’aux chutes Victoria.

Aujourd’hui, le train version luxe retrouve une deuxième jeunesse. Ainsi en Inde, après le Deccan Odyssey dans le Maharashtra, le Palace on Wheels au Rajasthan et le Golden Chariot au Karnataka, le Maharajas’Express a été lancé en 2010. À bord, des installations dernier cri : écrans plasma, connexion Internet en permanence, lecteurs de DVD, air conditionné, etc.

Le Japon offre un autre exemple de cette nouvelle vague des trains haut de gamme avec le Nanatsuboshi qui parcourt l’île de Kyushu. Outre un restaurant gastronomique et une voiture piano-bar, ses sept wagons n’accueillent que des suites – 14 au total –, toutes dotées de lits king size, d’un bureau, d’une salle de bain indépendante et des toilettes… à lunettes chauffantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut