Accueil / Actualités / Prendre l’avion avec un animal

Prendre l’avion avec un animal

Publié le

Les conditions de transport d’animaux de compagnie se sont resserrés au cours des dernières années, si bien qu’il est maintenant plus compliqué de prendre l’avion avec sa mascotte, notamment en raison des risques d’épidémie et des problèmes de sûreté.

Rappelons, au passage, que l’Association internationale du transport aérien (IATA) déconseille généralement le transport d’animaux en raison des effets liés au stress. Il est donc recommandé de faire vérifier l’état de santé de votre animal de compagnie avant un long voyage pour vous assurer qu’il est apte. Un certificat sanitaire pourrait être exigé par les autorités douanières, notamment aux États-Unis. Il est conseillé de sortir la cage quelques jours à l’avance afin que l’animal puisse se familiariser avec elle et y prendre ses repères. On devrait faire une longue marche avec son chien avant de prendre l’avion. On pourra cesser de l’alimenter durant le vol, mais pas de l’hydrater. L’administration de sédatifs ou de tranquillisants est déconseillée.

Même si tout est en règle, l’animal peut être refusé au comptoir de l’aéroport. Il est donc utile de prévenir votre compagnie que vous l’emmènerez. Il devra, lui aussi, se soumettre au contrôle de sûreté. Pour ce faire, il faudra le sortir de sa cage et laisser cette dernière sur le tapis roulant afin qu’elle soit scannée, comme le reste de vos bagages à main. Vous tiendrez votre animal dans vos bras pour lui faire franchir le portique de détection de métal. Pour les animaux voyageant en soute, fixez solidement un bol vide dans la cage afin que le personnel aérien puisse administrer de la nourriture et de l’eau à l’animal en cas de retard !

(Source : PAX / M-E. Vallières)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut