Accueil / Actualités / Tourisme : des vacances à Tchernobyl ?

Tourisme : des vacances à Tchernobyl ?

Publié le
Tchernobyl tourisme
Un tourisme de la désolation en Ukraine

Vous cherchez votre prochaine destination touristique ? Le président ukrainien a annoncé son intention de transformer la région de Tchernobyl en un site touristique. Il a donc signé un décret dans ce sens, visant à créer un corridor vert pour les visiteurs. C’est un endroit unique sur la planète où la nature semble reprendre ses droits après un énorme désastre provoqué par l’Homme. En avril 1986, un réacteur de la centrale nucléaire a explosé, signant ainsi la plus grande catastrophe nucléaire de l’Histoire. Cette explosion a envoyé un nuage radioactif à travers l’Europe, contaminant 50 000 km² de terres.

Un afflux des touristes existe déjà dans la région. Il a grossi avec la diffusion de la mini-série Chernobyl sur HBO. Récemment, on rapportait que la région accueillait depuis 2010 environ 30 000 visiteurs par an. Des réservations en augmentation de 40 % avec la série.

Évidemment, certaines règles de sécurité doivent être respectées. Par exemple, à Pripiat, il ne faut ni manger, ni boire ou fumer, ni même marcher sur l’herbe ou entrer dans les bâtiments au risque d’ingérer une particule chaude, c’est-à-dire un grain de poussière auquel est agglutiné un atome de plutonium.

Pour réglementer les visites, le gouvernement souhaite mettre en place un ticket électronique afin d’endiguer la corruption des forces de l’ordre. Le décret signé par le président ukrainien prévoit également de définir les plans pour les voies navigables. De meilleurs sentiers de randonnées doivent être mis en place et le réseau de téléphonie mobile doit être amélioré. Pas sûr qu’elles que cela suffise à éviter que Tchernobyl ne devienne un « Disneyland morbide ». A quand Fukushima ?

(Source : Le Point International)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut