Selon le Dalaï Lama, le voyage nous apprend à faire confiance et à nous faire confiance.

« On ne voyage pas pour voyager mais pour avoir voyagé ».
Alphonse Karr / Le chemin le plus court

Trouver le bonheur dans les monastères du Bhoutan ?

Récemment, le Dalaï Lama s’est exprimé à propos du voyage . « À l’âge de 20 ans, avec pour unique bagage un sac à dos, je n’avais pas besoin de chercher le bonheur ; le fait-même de partir en voyage me rendait heureux. Au fil des années, le bonheur que me procurait l’interaction avec d’autres cultures a nourri une quête plus profonde. Mes voyages m’ont conduit au Bhoutan, où le bonheur est une devise nationale. Les indices de bonheur appliqués là-bas vont de la protection de l’environnement à la promotion du patrimoine et des traditions ancestrales.

Pourtant, une enquête nationale récente a montré qu’au Bhoutan, moins de 50 % de la population se considère comme heureuse. Même dans le pays du bien-être, le bonheur peut s’avérer insaisissable. Se pourrait-il que le chemin menant au bonheur ne passe pas par la politique, mais par quelque chose de plus concret ?
« Pour une vie heureuse, le bien-être physique est important, mais le véritable bien-être doit inclure un esprit heureux », déclare le Dalaï Lama.
Pour lui, en nous concentrant trop sur nos problèmes,
« nous pouvons aggraver les choses » : si nous pensons toujours à ce qui ne va pas, notre vie nous semble insupportable.
En élargissant nos horizons, « nous créons beaucoup d’espace pour laisser entrer l’espoir et l’enthousiasme. » Voyager pourrait vraiment nous rendre plus heureux, parce que cela nous oblige à nous faire confiance.
Alors organisons ce voyage, même près de chez nous, confrontons-vous avec douceur aux autres, toujours dans un esprit de compassion ! « Pour connaître le vrai bonheur, un cœur chaleureux est plus important qu’un esprit brillant. N’oubliez pas que votre intelligence et votre humanité sont vos meilleurs et plus fiables amis. Laissez-les vous guider vers une vie heureuse ! », conclut le sage.

(Source : National Geographic)