Qui est Bernard Pichon ?

Alors qu’il n’a que dix ans, Bernard Pichon est engagé par la Radio suisse romande pour tenir un rôle d’enfant dans « La machine infernale » de Cocteau, puis – suite à cette expérience – Charles Apothéloz lui demande de tenir sur la scène du Théâtre Municipal de Lausanne le rôle principal dans « L’île au trésor ».

À 19 ans, alors qu’il commence des études universitaires en sciences sociales, Bernard Pichon reçoit des propositions de la Radio-Télévision suisse romande. Démarre alors pour lui une longue carrière de producteur, journaliste et animateur, du Cinq à six des jeunes aux Oiseaux de nuit (TV), en passant par Blanche & Gaspard, Basile & Pecora, Dodu Dodo (émissions jeunesse TV) ou La Ligne de cœur et Salut les p’tits loups (Radio).

Plusieurs années durant, il a été chroniqueur de Michel Drucker, avec ses séquences d’interviews d’enfants diffusées dans « Vivement dimanche » (France 2).

En 1987, Bernard Pichon publie Histoires à frémir debout (Éditions Luce Wilquin), puis – dix ans plus tard – il écrit son premier roman Le jour de beauté (Éditions Anne Carrière) avant de rédiger plusieurs guides : Voyager sans se faire plumer, illustré par Mix & Remix, La Scandinavie grandeur nature, Romandie souterraine, Loco(é)motion, Une nuit ailleurs, etc. (Éditions Favre). Dans un genre différent, le journaliste a recueilli le témoignage poignant d’une victime d’abus sexuel : Abusés, levez-vous !  (Éditions d’En Bas, 2020). 

Ses expériences professionnelles sont consignées dans Une valise de souvenirs, alors que ses rencontres de voyage constituent la matière de Blog-trotteur (180° Éditions). Ses grands reportages sont régulièrement publiés dans la presse helvétique ; on les retrouve en ligne sur ce blog : pichonvoyageur.ch.