Accueil / Actualités / A Bombay, l’art prend le taxi

A Bombay, l’art prend le taxi

Publié le
Bombay taxi
A Bombay, ça roule pour le street art

Alors que – sous nos latitudes – l’uberisation soulève les conflits que l’on sait, il faut se tourner vers l’Inde pour s’étonner de la créativité des chauffeurs de taxis. A Bombay, on estime à 630 le nombre de voitures officiellement disponibles pour une douzaine de millions de clients potentiels. La compétition impose de se distinguer pour survivre. Les professionnels du secteur ne ménagent donc pas leurs efforts pour nettoyer et maintenir leur véhicule en bon état.

Certains ne se contentent pas de laver leurs fenêtres et polir leur carrosserie: ils invitent désormais les artistes de tout style à investir l’espace intérieur de leur outil de travail, métamorphosé en mini-galerie ambulante  pour célébrer toutes les exubérances graphiques. A la tête de ce mouvement, l’équipe de Taxi Fabric, motivée à l’idée de populariser en Inde le concept même de design, encore trop souvent confiné aux seules applications ergonomiques.

Le succès de cette initiative est tel que des artistes professionnels prennent peu à peu le relais des simples amateurs, à l’intérieur des taxis. Pratiquement, la plupart de ces fresques sont d’abord réalisées dans des ateliers avant d’être appliquées dans les véhicules. Bollywood a scénarisé ses nouveaux taxi drivers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut