Accueil / Actualités / Club Med et le développement durable

Club Med et le développement durable

Publié le
Club Med environnement
Club Med Michès Playa Esmeralda (République Dominicaine)

Comme on sait, les préoccupations écologiques et les enjeux climatiques amènent les professionnels du voyage à revoir leur politique environnementale. Misant sur un tourisme plus responsable, le Club Med vise à intégrer 100% (et non plus seulement 77%) de ses villages au label GREEN GLOBE d’ici à 2021. Cette certification est décernée en fonction des différentes démarches économiques, environnementales et culturelles entreprises par les acteurs du tourisme à travers le monde.

Pratiquement, cela revient notamment à créer des emplois pour les populations locales, préserver la végétation endémique, mettre en place des piscines naturelles, des panneaux solaires et des systèmes d’assainissement des eaux efficaces, assurer 16% de la consommation électrique de chaque village par des énergies renouvelable , renoncer aux plastiques à usage unique d’’ici à 2021. Par ailleurs, pour faire face au réchauffement climatique, la construction des stations balnéaires se fait en respectant les normes et s’installent loin du trait de côte afin de prévenir l’érosion des plages.

Club Med se place comme accélérateur de changement en sensibilisant ses employés – ses premiers ambassadeurs à travers le monde – ainsi que les hôtes, aux pratiques écoresponsables comme le tri, le lavage des serviettes non journalier, les déchets sur les lieux à 101g de gaspillage – le poids d’un kiwi – par personne et par repas. De plus, pour une plus grande efficacité, Club Med a même mis en place, au Sénégal, une filière locale de tri des déchets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut