Accueil / Actualités / Environnement : navires sous pression

Environnement : navires sous pression

Publié le

Les croisières en Islande mènent à des paysages et des glaciers à couper le souffle. Mais le secteur souffre des émissions des navires à mazout lourd. À partir du 1er janvier, de nouvelles exigences vont s’appliquer. Les navires dans les eaux territoriales de l’Islande ne seront plus autorisés à utiliser du fioul lourd. Et s’ils le font, ils devront s’équiper d’épurateurs de gaz d’échappement appropriés pour réduire les émissions de dioxyde de soufre. Au lieu de 3,5% jusqu’à présent, ces émissions ne devront pas dépasser 0,1%, (la limite internationale est à 0,5%9. L’interdiction du pétrole lourd devrait s’appliquer à tous les navires, et non seulement aux paquebots.
D’autres pays ont également émis des interdictions. Par exemple, en Norvège, les navires de croisière doivent remplir des conditions strictes pour pouvoir entrer et accoster dans les fjords. En cas de violation, les armateurs sont passibles de lourdes amendes. Récemment, un organisateur de croisières a dû payer une amende de 71 000 € parce que le «MS Magellan» voyageait avec une teneur en soufre de 0,17% au lieu des 0,1% autorisés.

(Source : Reise Reporter)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut