Accueil / Actualités / La super-combine pour voler moins cher

La super-combine pour voler moins cher

Publié le
no show
Le « no show » permet de substantielles économies, mais n’est pas sans risque

D’énormes économies peuvent être réalisées en réservant des vols multi-destinations, sans pour autant faire le trajet dans son intégralité. C’est directement lié aux politiques tarifaires de certaines compagnies aériennes : elles facturent moins quand on prend plus de vols. Cette pratique n’est toutefois pas sans conséquence.

Si le segment que le passager ne veut pas effectuer est le premier vol, il y a de forts risques qu’il soit considéré en « no-show » et que le reste de sa réservation soit annulée. Autre inconvénient : l’obligation de voyager avec des bagages en cabine. Les bagages enregistrés en soute le sont généralement jusqu’à la destination finale.

Un 2016, un passager avait volé d’Oslo à Seattle, en passant par Francfort. ll devait effectuer le même trajet au retour, mais n’a effectué que le vol entre Seattle et Francfort. Là, il a pris un autre vol pour Berlin. Pourquoi ? Car en achetant un billet multi-destinations (« open jaw »), le voyageur avait payé 635 euros, et ainsi économisé plus de 2 000 euros ! Lufthansa a tenté de le poursuivre en justice.

(Source : Ouest-France / Echo touristique)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut