Accueil / Actualités / Paris : le boom des espaces gourmands

Paris : le boom des espaces gourmands

Publié le
Paris gastronomie
De l’ancêtre…                                                                      …au dernier-né

C’est bien connu : on visite aussi Paris pour ses centaines de restaurants. En marge des prestigieuses adresses gastronomiques, les habitudes alimentaires de la capitale ne cessent d’évoluer, qu’il s’agisse des offres fast food, des débits de sandwiches, des enseignes exotiques, végétariennes ou véganes. La tendance actuelle est à la version gauloise du food court mondialisé. Comprenez : différents stands proposant dans un vaste espace des plats du monde entier ou des spécialités locales. On s’y retrouve entre amis autour de grandes tables où chacun garnit son assiette en fonction de ses envies du moment.

Dans la ville Lumière, l’ancêtre de ces cantines conviviales est son plus vieux marché couvert. Depuis 1615 (!) le Marché des Enfants Rouges (39, Rue de Bretagne) aligne ses comptoirs dédiés à une restauration rapide et décontractée, allant du traiteur marocain aux crêpes d’Alain Miam Miam en passant par le japonais Taeko Bento ou les bons petits plats du coin Bio…un véritable tour du monde des saveurs au même endroit, à des tarifs digestes.

Contrastant avec cette adresse populaire, le tout dernier représentant de la nouvelle tendance gourmande est la rutilante épicerie géante Eataly, inaugurée en plein quartier gay (37, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie). Déjà développé dans plusieurs villes transalpines, ce concept plutôt luxueux – décliné sur trois étages – est dédié à la pizza, à la charcuterie, aux crus et fromages italiens. Un bon plan au cœur du Marais.

Autres adresses inscrites dans la même mouvance :

  • Dock B, récemment ouvert au pied des Magasins Généraux, à Pantin, au bord du Canal de l’Ourcq (1, Place de la Pointe).
  • Le Marché Pop (77, Av. du Dr Arnold Necker) nouvellement installé sur un ancien site de la RATP. Il fait la part belle à la cuisine autour 9 comptoirs à thème.
  • Les Galeries Lafayette ne demeurent pas en reste sur les Champs-Élysées (au No 60) avec une dizaine de comptoirs, dont la chinoise Taverne de Zhao.
  • Le Grand Train – halle gigantesque – vient d’investir une ancienne friche de la SNCF dans le 12e, à deux pas de la Coulée Verte (81, Rue du Charolais).

…Et ce n’est pas fini : de nouveaux concepts de halles gourmandes vont bientôt voir le jour dans le Grand Paris. Ainsi, Montparnasse devrait inaugurer « Food Society » – la plus grande halle à manger d’Europe – d’ici l’an prochain, alors que la Défense prévoit d’installer son « Table Square » sur le parvis en fin d’année déjà.

Comme on voit, ce ne sont pas les prétextes qui manquent pour sauter dans le prochain TGV Lyria et s’offrir une parenthèse goûteuse à Paname ! Le site france.fr regorge d’autres suggestions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut