Accueil / Actualités / Quoi de neuf à Rome ?

Quoi de neuf à Rome ?

Publié le
Sofitel Villa Borghese
Un charme et une ambiance incomparables

Qu’il s’agisse d’orientations archéologiques, artistiques, architecturales – voire gastronomiques – peu de capitales sont aussi documentées que celle de l’Italie…à tel point que le touriste lambda n’a que l’embarras du choix pour se laisser guider à travers la Ville aux sept collines.

Ici, tout est tourné vers le plaisir des sens. Le tempo est plutôt lent, pour ne pas dire languissant. Rien à voir avec Paris ou New-York. On contemple, on se prélasse, comme dans les Vacances Romaines d’Audrey Hepburn et Gregory Peck. Rome est un théâtre géant où l’on déambule. Ses rues et ses escaliers invitent à la flânerie.

A la fin des années 90, la mégapole a déjà bénéficié d’un sérieux ravalement. Ce toilettage a rendu à ses façades un éclat que des lustres de pollution avaient méchamment noircies. On a éloigné – tant bien que mal – le trafic automobile du centre historique. Aujourd’hui, les amateurs de selfies se photographient devant la fontaine de Trevi, restaurée, symbole du baroque flamboyant romain et lieu éminemment sensuel depuis que la sculpturale Anita Ekberg s’y est immergée pour Fellini.

Comme pour démentir ceux qui l’accusent de léthargie, la ville ne cesse de communiquer sur son dynamisme. Les thermes de Dioclétien, réhabilités, révèlent un joyau de raffinement étendu sur 13 hectares en plein cœur de Rome, face à la gare ferroviaire Termini.

Dans la foulée, le Sofitel Rome Villa Borghese annonce sa réouverture, suite à une rénovation majeure qui révèle un nouveau design de l’architecte contemporain et spécialiste de la décoration Jean-Philippe Nuel, associant le style de vie français de la marque Sofitel au charme italien. Cet hôtel de 78 chambres est situé dans un ancien palais romain, dans une rue calme du centre-ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut