Accueil / Actualités / Covid-19 : partir en croisière ?

Covid-19 : partir en croisière ?

Publié le
croisières et virus
Le A-Sara et le Grand Princess ont été touchés par le virus

Aux images des paquebots Diamond Princess et Grand Princess – respectivement mis en quarantaine au large de Tokyo et de la Californie – s’ajoute celle du A-Sara, une embarcation naviguant sur le Nil, elle aussi gagnée par la contagion. Ces exemples ne sont pas de nature à rassurer celles et ceux qui envisageaient de partir en croisière cette année.

Dans ce contexte, quelle attitude adopter ? Evidemment, les croisiéristes se veulent rassurants, arguant que 500 000 passagers embarquent sur 200 navires chaque semaine. Les croisières, ça se vend longtemps en avance, pas à la dernière minute. C’est une crise nouvelle; clients et professionnels du secteur sont dans l’expectative. Pour le moment, ils tentent de répondre aux questions de tout un chacun en précisant qu’ils assouplissent leurs règles pour accommoder les voyageurs. Certaines compagnies permettent désormais de conserver le crédit d’un séjour et de le reporter dans les deux années à venir, et ce, avec un délai de préavis minimum de 72 ou 48 heures avant le départ (en temps normal, la plupart refusent les annulations demandées moins de 90 jours avant l’embarquement). Les passagers au bénéfice d’une assurance annulation pourront s’en prévaloir.

Gageons qu’à la relance, la multiplication des promotions permettront de belles économies !

(Source : La Presse / S.Sarrazin)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut