easyJetSi vous êtes client de la compagnie dite à bas coût, vous avez sûrement déjà observé les procédures d’embarquement et noté la priorité accordée à certains privilégiés. Ces derniers passent avant les autres s’ils ont acheté l’option Speedy Boarding. Il en va de même pour les possesseurs de la carte easyJet Plus, puisque cet avantage leur est garanti… avec quelques autres. Les annonces d’accueil à bord saluent « spécialement » les membres de ce club qui ont adhéré pour 170 £ par année (soit un peu moins de CHF 220.-, au cours de juillet 2016). Cet investissement vaut-il la peine ? Nous avons testé pour vous les différents bonus.

1) choix du siège 

Au moment de la réservation en ligne, le passager standard est invité à payer un supplément s’il veut occuper un siège particulier (en avant, à un hublot, etc.), sinon – l’attribution se faisant automatiquement – il pourrait bien se retrouver au fond de la cabine. Les membres easyJet Plus bénéficient, eux, du choix « gratuit ».

2) dépose-bagages

Cette opération est accélérée dans chaque aéroport, puisque les détenteurs de la carte ont accès à un comptoir spécial évitant les files d’attente.

3) coupe-file

Cet avantage est sans doute l’un des plus appréciés: au lieu de faire la queue au contrôle des bagages à main, il permet d’emprunter la file rapide spécialement dédiée (fast track), généralement réservée aux passagers business des autres compagnies. Idéal pour ne pas rater son vol lorsqu’on est arrivé à la dernière minute. Hélas, ce couloir n’existe pas (encore ?) dans tous les aéroports.

3) speedy boarding

La carte easyJet Plus offre automatiquement ce privilège (voir plus haut). Malheureusement, lorsque l’embarquement se fait en bus, le privilège est rapidement estompé, chacun se retrouvant dans le même véhicule…à moins qu’un compartiment leur soit réservé (ce qui arrive parfois) et que la porte correspondante s’ouvre en premier au pied de l’avion.

4) bagage à main

Compte tenu de l’occupation des vols, le personnel au sol semble souvent intraitable sur la taille et le nombre des bagages à main (un seul autorisé). Les détenteurs de la carte easyJet Plus peuvent emporter un objet supplémentaire de petite taille (sac à main/ordinateur portable) à placer sous le siège devant eux.  Pratique pour les hommes d’affaires.

Au final, la carte easyJet Plus s’avère particulièrement intéressante pour les voyageurs fréquents, ceux qui effectuent plus de 4-5 vols par année, d’autant qu’elle accorde en sus quelques réductions sur les locations d’hôtels et de voiture, entre autres. A vous de voir ! www.plus.easyjet.com